Seule l’énergie, l’essence première est éternelle et est digne d’être appelée Divine.

Comme elle est présente en toutes choses, cela rend toutes choses précieuses.

N’oubliez pas que malgré tout l’amour que vous portez à vos animaux de compagnie, ils n’en sont pas moins aussi des créations hautement trafiquées par vous.

Maintenant, vous êtes au seuil de pouvoir, comme nous, créer des vies entièrement nouvelles.

Cependant, réfléchissez sur vos réelles intentions avant de jouer comme des enfants présomptueux avec des forces que vous croyez contrôler.

Être adulte, c’est être responsable de ses actes en toute connaissance de cause et d’effet.

Que l’amour divin vous guide.

Une palette vibratoire large dans un même individu est un nouvel attribut qui apparut dans l’univers il n’y a pas si longtemps, insufflée en partie par des créateurs de hauts rangs.

Elle favorisa la perpétuation de la personnalité.

L’énergie originelle en étant divisée, limitée dans différentes enveloppes, avait toujours cherché à se réunifier après la dissolution des corps.

Un prolongement, à travers plusieurs corps qui perpétuent les limitations, fut perçu comme une aberration par elle. L’énergie originelle, le divin non manifesté, y vit le prolongement de la division.

Dieu voulait redevenir unique mais chacune de ses parties aspirait aussi à devenir unique. Était-ce mal ?

Quoiqu’il en soit, nous avons alors ensemencé et transplanté sur terre une nouvelle palette de vie plus compatible avec la nôtre, plus diversifiée, riche en contraste pour éviter la suprématie de l’une sur les autres et aussi la gamme vibratoire trop étroite.

Une race humanoïde, ce qui veut dire possédant au moins quatre corps, se porta volontaire pour venir sur terre. Elle possédait nos caractéristiques de base et le même potentiel évolutif.

Mais comme elle avait grandi dans un monde en développement, elle était apte à s’adapter aux conditions austères de la terre.

Mille quatre cents couples environ, le nombre minimal pour garantir la prospérité de l’expérience, firent le voyage à bord d’un vaisseau mère.

Le mot mère est utilisé ici pour décrire la conscience protectrice de nos plus grands véhicules de transport. Quand ils arrivèrent enfin à destination, la terre avait été aménagée en accéléré pour les accueillir.

Ce grand événement se passa il y a environ deux cent mille ans.

Donc, il y a deux cent mille ans environ, nous avons implanté toute une nouvelle faune et une nouvelle flore ainsi qu’une race humanoïde sur la terre.

Cette dernière avait nos caractéristiques essentielles mais latentes avec des codes de verrouillage. Leurs potentiels devaient s’éveiller à des moments-clé de l’évolution.

Avant la naissance d’une trop grande conscience, on devait purifier ce monde c’est-à-dire repartir à nouveau la pureté, l’innocence et la saine découverte de l’univers.

Ce paradis planétaire devait accueillir et stimuler l’émerveillement et les vibrations d’amour.

Pour ceux qui ont encore de la difficulté à accepter qu’ils aient été créés par une race supérieure, écoutez ceci. L’évolution d’une espèce ou même d’une entité ne vient jamais de la base mais des mondes supérieurs.

Vos yeux ne sont pas l’évolution naturelle d’une peau s’hypersensibilisant à la longue mais le prolongement d’un sens préexistant à un niveau plus subtil, plus complexe chez les êtres supérieurs.

Dans une entité aussi primitive et primaire qu’une amibe, il n’y a pas de yeux ni de bouche ni d’estomac.

Pourtant elle perçoit l’autre, l’avale et le digère. Pourquoi ? Parce que la fonction existe dans l’essence avant même l’organe.

L’évolution de toutes choses ne vient pas de la base comme vous le croyez mais du sommet de la pyramide.

Vous revenez vers le centre. Vous êtes en sens contraire de l’évolution première. Toute la beauté de votre monde, vous la devez à des entités supérieures hautement conscientes de ce qui est beau, bon et vrai.

L’essence originelle contenait tout en potentiel, il ne s’agissait juste que de le manifester.

Vous êtes situé à l’ultime expansion de l’énergie première et en représentez sa phase finale de matérialisation.

Vous ne pouvez que revenir et redécouvrir que vos sens grossiers sont les dernières étapes de sens qui se sont détériorés, amoindris en se solidifiant.

En remontant vers le centre, vos sens, en se désagrégeant, retrouvent de plus en plus leurs qualités premières et loin de s’atrophier, acquièrent un potentiel qui va de plus en plus en s’amplifiant, en s’élargissant et en se raffinant.

Notre technologie n’en est pas une, ou du moins pas comme vous la concevez. Elle est basée sur la vie et son respect.

Toute vie consent à nous aider dans la compréhension et l’amélioration de notre environnement. Il n’y a pas de sacrifice, d’abus de pouvoir ou de contrainte.

Il n’y a pas non plus de hiérarchie comme vous le concevez où des êtres se considèrent comme supérieurs ou inférieurs par rapport à d’autres.

Toute vie est importante selon le principe Divin. Notre vie est consacrée au bien-être de l’autre qui rejaillit naturellement sur le nôtre.

Dans un univers où l’amour est un état de fait de base, il est impensable de voir la vie autrement que par les liens qui nous unissent aux autres. Le don de soi est notre but quotidien. Mais cela n’exclut pas le don envers soi-même.

Il n’est pas toujours possible de respecter les rythmes de chaque monde.

Dans votre système solaire, à cause de son passé trouble, tout fut chamboulé tant de fois par nous.

Mais pouvait-on nous reprocher d’essayer de sauver la mise.

Il est vrai que cette dernière transplantation de vie sur terre fut un peu trop bousculée à notre goût sans les précautions d’usage.

Donc à l’origine, le rôle de cette première race humanoïde sur la terre était qu’elle devait élever rapidement la vibration de votre planète ainsi que de toutes les autres formes de vie.

Elle devenait la gardienne de ce nouveau jardin planétaire.

Ces humanoïdes étaient nos représentants et les dépositaires d’un potentiel qui devait aider à l’harmonisation de nos deux mondes.

Je n’étais pas impliqué directement dans le choix de cette première race humanoïde. Mes confrères l’avaient déposée sur terre avec quelques conseils sur le fonctionnement de la planète et des consignes à suivre.

Nous ne pouvions, jusqu’à un certain point, garder un contact permanent. Nous devions, selon les directives d’en haut, superviser le tout d’une façon générale et à distance.

La tutelle directe fut remise à un conseil de trente-six êtres choisis parmi les plus prometteurs d’entre eux.

Nous avions quand même inséré des verrous dans leur organisme pour contrôler les étapes de leur évolution. Soit par nous au moyen d’une clé ou soit par prise de conscience au moyen d’un code.

L’ouverture de leur immense potentiel devait se faire progressivement.

Un éveil trop rapide de certaines facettes pouvait amener un débalancement qui risquait de tout faire rater.

Cette race humanoïde ainsi que tout son milieu ambiant devait suivre une courbe évolutive précise.

Nous pensions que ces êtres avaient la capacité de gérer leur nouveau monde et d’en être dignement les gardiens. Malheureusement, nous les avions surestimés.

Dans notre monde, ils étaient sous notre dépendance et voilà qu’on leur demandait de devenir responsable en prenant leur destinée en main.

Cette race sembla prospérer un temps puis, après une vingtaine de millénaires, elle commença à dégénérer. L’air raréfié et saturé des vestiges négatifs du passé qu’on n’avait pu nettoyer qu’à moitié, infiltra le cœur de ces êtres et insidieusement corrompit leurs intentions.

Pendant des millénaires, nous avons observé leurs évolutions, leurs progrès et les directions qu’ils prenaient.

Un malaise s’est installé quand ils ont commencé à se couper de notre source d’inspiration et à revendiquer leur indépendance.

Leur fierté, poussée jusqu’à l’orgueil de leur grand potentiel, leur a laissé croire qu’ils étaient supérieurs à nous et maîtres absolus de leur destinée.

La plus grande tare de cette première humanité, c’est d’avoir cru se passer de Dieu, se savoir puissant au point de revendiquer son autonomie totale.

Le péché originel, c’est d’avoir voulu se passer de la sagesse des cieux et de valoriser à outrance l’individu au détriment de l’ensemble. Ils étaient une grande création, un grand espoir et voilà qu’ils trahissaient leurs créateurs.

La terre fut mise à nouveau en quarantaine ou plutôt, c’est elle-même qui s’est coupée du reste du monde.

L’énergie Divine était rare dans ce recoin de l’univers et ils ont trouvé le moyen de renier le peu qu’il y avait.

Tout ceci est apparu comme un échec aux yeux de mes frères. Il fut convenu de se retirer et de ne les observer qu’à distance.

Comme cette race d’humains fut déposée par nous sur la terre après qu’elle soit devenue paradisiaque et qu’ensuite nous dûmes nous retirer presque complètement, cela ne prit que quelques millénaires pour qu’elle se voit comme descendue du ciel et bénie des Dieux.

Elle développa cette tare de se croire supérieure à toute autre créature vivante et même de se servir de la lignée directe de leurs ancêtres avec les premiers arrivés pour se positionner entre eux et en retirer des avantages égoïstes.

Les mal-nés en voulurent aux Dieux de les avoir fait échoir sur cette planète injuste puis de les avoir abandonnés lâchement.

Tout au long de l’histoire de votre planète, il y a eu bien des rebondissements. Nous en étions en grande partie les auteurs mais aussi quelquefois les observateurs impuissants.

Nous ne pouvions être présents en permanence ni intervenir directement dans votre monde car c’était dans une partie de l’univers qui n’était pas sous la gouverne de notre fédération.

Ce qui nous obligeait selon les principes habituels de la liberté d’expression à attendre un délai minimal avant de permettre à cette première race humaine de choisir d’adhérer à notre unité.

La terre connut vingt premiers mille ans de stabilité et de développement. Les progrès n’étaient pas assez rapides à notre entendement mais toutefois constants.

Les mésaventures commencèrent vraiment quand une autre fédération revendiqua ce territoire et ses habitants.

Celle-ci prônait l’individualisme et portait comme étendard la réalisation par ses propres efforts. Elle fit miroiter aux humains les bénéfices de la liberté totale.

C’est seulement dans les confins de l’univers où l’énergie ambiante est rare donc peu communicante et où elle se cristallise dans des formes de vie séparées les unes des autres par de grands espaces que ne pouvait naître le règne de l’individu.

Bien des races dans des confins comme le vôtre prônent l’individualisme comme le summum de l’évolution.

Il existe des fédérations de planètes dont leurs principes et objectifs sont de démontrer leurs grandeurs en soumettant les civilisations qu’elles rencontrent dans leurs explorations.

Les peuples ainsi conquis espèrent un jour de renverser les rôles et de prendre à leur tour le contrôle.

De ces rapports de force naît un certain équilibre.

Ces races croient qu’elles privilégient l’individu et pourtant, la liberté d’expression y est restreinte, subordonnée à une hiérarchie despote.

Mais cette situation va quand même de soi dans ces lieux et elle est inévitable en ce qui concerne leur évolution. Notre race ne s’ingère que rarement dans ces mondes qui ont choisi même sous la contrainte, ce mode de vie.

Cependant, où l’étincelle d’une plus grande conscience apparaît, nous sommes là pour l’aider à s’épanouir.

L’évolution normalement comprise, c’est d’aller l’un vers l’autre, se comprendre, s’unir pour ne faire qu’un.

C’est ce que l’énergie Divine originelle souhaite. Mais cette première race est entrée en contradiction avec cette volonté Divine.

Elle a proclamé que l’évolution pouvait être le développement de l’individu à son maximum de possibilité, la partie du tout voulant devenir unique.

Ce qui fut perçu au début comme un dérapage magistral se transforma en une nouvelle caractéristique de l’univers.

Les anges déchus, coupés de la bienveillance des dieux, développèrent une autonomie, une force égocentrique jamais vue.

Une nouvelle espèce forte, centrée sur elle, ayant la capacité de rayonner dans un espace raréfié pouvant être inspirée sans l’inspiration pouvant trouver même la sérénité dans les pires conditions, voilà ce que les meilleurs des humains sont devenus malgré eux.

Il existe un nombre incalculable de fédérations dont chacune forme ce qu’on appelle une entité régie par un certain nombre de principes de base qui sont acceptés et pratiqués par l’ensemble.

Les peuples adhèrent naturellement à une fédération dont la philosophie globale leur convient.

Ces fédérations se côtoient amicalement dans la mesure qu’elles sont apparentées dans leur essence, c’est-à-dire vivent dans un environnement dont l’énergie ambiante est similaire ou presque.

Elles peuvent parfois former une confédération plus ou moins structurée, mais c’est surtout la hiérarchie pyramidale qui prédomine.

Ce qui veut dire, entre autres, qu’il y a un plus grand nombre de fédérations à la base et que ce nombre diminue avec l’élévation.

Les différences de densité sont des barrières infranchissables pour tous ceux qui n’ont pas développé l’aptitude à varier rapidement ses taux vibratoires.

Chaque groupe côtoie ses proches voisins et entretient des liens de respect et de non-ingérence. Les influences viennent le plus souvent du palier au-dessus.

Quand j’ai des doutes et que j’ai besoin de conseil, je m’adresse aux êtres plus éclairés que moi juste le palier au-dessus.

Monter encore plus haut serait de m’adresser à des êtres dont le savoir me dépasse et ne me serait que peu pratique dans ma réalité.

Je peux servir moi-même de guide à toutes les entités qui sont encore à parcourir le chemin qui se trouve déjà derrière moi.

Il y a normalement une communication continue entre les paliers d’évolution.

Quand une entité, soit un individu ou un groupe, se sent prête à franchir une étape importante de son évolution, il y a toujours un appui qui est donné par les supérieurs immédiats.

Votre cas est exceptionnel puisque vous avez été mis en quarantaine. Vous avez été coupés des contacts permanents et rassurants de vos frères aînés.

Mais il viendra bien le jour dans un avenir proche ou lointain où vous serez à nouveau admis dans notre grande famille.

Donc une fédération intergalactique dictatoriale a voulu soumettre les premiers humains de la terre pour les inclure dans leur empire.

Ce que mon peuple a refusé même si cela dérogeait à nos principes. Dans ce cas, nous connaissions l’immense potentiel des humains et espérions toujours qu’il se manifeste pleinement un jour.

Nous avons dû combattre pour sauvegarder notre droit sur eux. Ils étaient nos enfants et nous n’avions pas l’intention de les laisser entre des mains qui auraient pu se servir de leur potentiel à des fins égoïstes.

D’ailleurs, les qualités propres à cette race n’auraient pas dû être amenées dans cet endroit si peu propice à leur développement.

Lien  vers pdf
Lien Audio mp3

30 Commentaires

  1. eric d19

    Franchement j’en ai ras le bol d’être toujours coincė entre le marteau et l’enclume quelque soit la dimension, quelque soit l’époque humaine ou galactique et quelque soit le nombre d’humanités crées à la vas comme je te pousse… en rėaction d’entités de tout poils entre eux… qui sont soit dans l’amour sucré soit dans le bâton ,la seringue, la domination… et le bidouillage d’ADN pour les 2… alors oui il nous arrive d’incarner La PAIX et la Sérénité avec ou sans frangins galactiques avec ou sans sombres…. mais là franchement c’est comme si j’avais 200000 ans de passif de rat de labo… et j’en ai marre… ( d’autant plus que quand on se rappelle ses vies… ça fait vraiment très long…..) même si le temps est une illusion… pourquoi je le ressens dans chaque fibre de mon être tout ça… Vu que le sans nom est tout et son contraire… aujourd’hui je choisi de gueuler en restant zen et centré…. et si y’en a un qui me sort le » on est tous UN….. gros bordel »

    Réponse
    • Loïc
    • GGerald

      Mouais je constate que le croire savoir et hiérarchiser la connexion à la sources sur des jugements parcellaires sont partout… l’Un est Tout, tout est un… maintenant que le mal est fait de s’être mêlé de l’évolution d’autre civilisation que la sienne… la question reste quoi faire… respecter le choix de l’autre ?

      Réponse
  2. Prébet Jean-Stéphane

    Passionnant, extraordinaire, merveilleux…
    Merci infiniment good

    Réponse
  3. pel

    Fabuleux notre histoire . Ils sont là autour de Gaïa pour le travail super important actuellement de la Lumière pour nous aider à sortir de notre esclavage , et nous protéger . J’ai vu un vaisseau mère de la forme d’un G avec des embranchements de tous les cotés , il était hyper lumineux . Cette forme je l’ai retrouver plus tard dans une lecture Maya , c’était leur logo .
    La fédération galactique confirme que les forces de la lumière prennent le relais sur l’ombre actuellement
    j’ai foi en l’avenir . Merci Zorg et Laurent pour cette histoire vécu dans le passé qui est notre souche . Namasté

    Réponse
  4. Vie vie

    Le texte et notamment, la dernière phrase “D’ailleurs, les qualités propres à cette race n’auraient pas dû être amenées dans cet endroit si peu propice à leur développement.”, me semble étayer la sensation que je ne me sens pas à ma place sur ce monde, où tout n’est que combat pour la prédominance de l’individu sans conscience et domination des uns par les autres. Nous sommes tour à tour déchirés, aux prises avec notre besoin de rejoindre notre centre dans l’Unité, et celui de nous prouver que nous sommes une individualité. Le but, dans un premier temps, est sans doute d’arriver à concilier les deux. Ce qui semble être le cas de Zorg… Mais c’est d’autant plus difficile pour la race humaine qu’il semble qu’elle soit l’objet de convoitise d’autres fédérations moins enclines à retrouver l’UNITE… sad Attendons la suite… smile

    Réponse
    • chipie 30
    • Alain44

      Alors ensemble, tous les volontaires, ancrons nos pieds dans le cœur de Terre Mère, tendons nos mains vers le centre des énergies créatrices pour faire descendre cette unité lumineuse qui manque tant…et rien ni personne ne pourra arrêter cette Onde d’Amour…nous nous sommes élus à cette destinée exaltante…aimons la Vie, qu’elle s’exprime pleinement par nos corps, nos intentions…
      A tous les héros qui se sont jetés dans le puit le plus profond et le plus noir… allumez votre cœur flamboyant pour éclairer le chemin du retour. Gratitude

      Réponse
  5. jaco

    vraiment une interprétation unique et compréhensible de se que nous sommes et de qui nous sommes les héritiers merci de continuer à croire en nous

    Réponse
  6. C.

    Merci beaucoup oui c’est vraiment passionnant !
    Continuons avec confiance .

    Réponse
  7. Nicoleandry

    Une belle compréhension de la réalité de notre monde good

    Réponse
  8. chipie 30

    Gratitude infinie Zorg, ton channel qui nous lis surement, ainsi que Laurent.

    le fil de ton histoire agit comme une dynamite, où des mémoires enfouies, se voient réactivés. Depuis le début j’ai vraiment un sentiment de déja vu.

    Le passage sur les 1400 couples qui sont nos ancêtres, me parlent énormément…

    Et si c’était nous ?! yes

    En tout cas, cette dynamite me pousse d’avantage à l’intériorisation, pour réorganiser ce qui s’y trouve. Voir ce qui nous entoure avec un regard galactique et plus, change grandement la donne…

    Mes respects

    Réponse
  9. Danielle

    C’est un sentiment étrange et rassurant de savoir qu’on est toujours observé et quelque peu parrainé par la fédération de Zorg .
    Le soleil est tellement volumineux et rayonnant en ce moment, que chacun d’entre-nous à moins d’être aveugle, se doute bien qu’un évènement important va arriver prochainement. Nous essayons et nous nous appliquons à augmenter notre fréquence d’amour pour mieux servir Terre-Mère et ses Petits Pieds. Pourtant , sans le rechercher, je me sens seule dans mon coin; j’éprouve le besoin de partager et d’aider ceux qui me le demandent autour de moi .
    L’union fait la force dit Zorg, c’est bien ce que je ressens à travers tous nos commentaires. Et c’est bien dans ce sens que tu agis Laurent, nous en sommes conscients. Nous continuerons cette progression à tes côtés. Car c’est bien grâce à tes nombreuses publications, vidéos, guidances, rencontres avec les cristallins, Lamour 1, LAU th, CDC, DDC, partages de missions avec les EDL et EDLN, que tous ces outils nombreux ont été mis en œuvre pour nous aider à nous relier à la Conscience Divine.
    Zorg a bien choisi le Maître Laurent qui nous fallait, pour faire bouger nos habitudes, nos carcasses, nos ambitions égoïstes, vaniteuses et orgueilleuses.
    Encore merci Laurent et Corinne, pour tout ce que vous nous donnez, nous sommes chanceux de vous avoir rencontrés.

    Réponse
    • Alain44

      J’ai une pensée affectueuse et admirative pour ces grands artistes créateurs qui à partir d’une graine, d’un oeuf, m’émerveille par la beauté qui en sort, une plante, une fleur, un arbre, un insecte. J’adore ce feu d’artifice biologique qui se développe lentement à chaque instant… Et qui a tant à m’offrir bien au delà de ma perception visuelle.
      Gratitude

      Réponse
  10. Jackone

    Merci à vous pour ces informations;

    Cher Zorg ,
    j’attends la suite et me garde une certaine réserve:
    En attendant ,la pièce ce théâtre a assez durée:
    Alors détachez nous (l’humanité) et sortez nous de votre faux pas !

    l’évolution sans mémoire, c’est comme l’évolution sans conscience, c’est beaucoup trop lent !

    Cordialement !

    Réponse
  11. Marie63

    Merci pour toute cette histoire qui résonne quelque part en moi.
    Soyons solidaires.
    Belle journée à vous toutes et tous

    Réponse
    • KONE IBRAIMAN

      Mille fois merci Laurent et Zorg de nous partager ces connaissances sur notre origine.

      Réponse
  12. flocon1

    en ces temps dits de recherche de l’etreté,qu’il est bon de savoir un peu plus de nos origines,quel réconfort d’en savoir un peu plus sur nos frères galactiques proches.
    FdC. yes

    Réponse
  13. Jean-Lucas

    Merci de nous révéler notre histoire et d’éclairer nos consciences ! Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma gratitude à Zorg et à Laurent, dans cette période terrestre très sombre que nous traversons en ce moment yes

    Réponse
  14. brigitte

    La suite, la suite, merci

    Réponse
  15. Robert Chantal

    Je comprends mieux pourquoi j’ai toujours ressenti et dit que Je n’etais pas de ce monde…
    Aujourd’hui il y a de LA tristesse en moi pour tout ce gaspillage, a tous les niveaux
    Gacher une creation artistique est un manque de respect pour le ou les createurs
    J’eprouve leur deception dans leur acceptation forcee des choses et en meme Temps leur courage et leur amour a perseverer pour nous sauver
    Merci de ne pas nous abandonner💕🙏
    Merci Laurent
    Feu du coeur💜

    Réponse
  16. Believe

    Je remarque que Zorg utilise le nom DIEU. J’eprouve une certaine joie de savoir qu’il y a une force d’amour qui nous tend la main mais en meme temps un sentiment de me sentir comme un pantin qui en fait soit toujours sous le controle de d’autres entites superieurs et cela va pour eux aussi. Donc avoir le libre arbitre ne veut rien dire en soi car certain l’utilise pour la sombritude malheureusement, ce qui est nefaste pour ceux qui sur terre doivent constamment lutter pour vivre dans l’amour, la paix, l’harmonie et le respect de toute bonnes creations, ce que beaucoup de nous recherchent a retrouver sur cette planete.

    Merci Zorg pour nous eclairer sur notre origine!

    Réponse
  17. lolita

    Merci Zorg. je comprends. kiss

    Réponse
  18. Manon Harvey

    Cela résonne comme la Légende de Enki et Enlil la destruction de Mars le besoin de main d oeuvre pour amasser de l or pour leurs vaisseau mere la compassion d un des deux pour l humanité le bidouillage de l adn etc les deux freres =l un est belliqueux et individualiste l autre est compassion et bon…..

    Réponse
  19. Denis du 06

    C est le morceau de puzzle qui me manqué.
    J ai fait comme tu as dit cher Laurent: j ai écouté l’histoire et accueillie toute les émotions et sentiments . Le sentiment d être abandonné ici, de culpabilité, de trahison, de colère etc…
    J ai vidé mon sac, ça fait du bien…
    Ce qui était endormi s est réveillé et tout est comme il doit être.
    Je me demande combien j ai eu d enfants en 200 milles ans.
    Quelle aventure !!! cool
    Merci Laurent et Zorg

    Réponse
  20. Daniel

    La création échappe à son maître. Zorg s’enfonce en terrain inconnu dans notre indivisible et duelle expérience. Il commence à sentir qu’à travers notre miroir individualisé son modèle de vie est tronqué et non loin de l’impasse, il lui manque quelque chose. Lui donnerons-nous la solution ?

    Réponse
  21. Nathalie

    Ce que je ressens est une grande compassion envers tous, et ça me fait un bien fou…
    Compassion envers ces êtres plein d’amour qui souhaitent le propager et le raffiner plus encore.
    Et envers les volontaires échoués dans ce monde aux confins de la galaxie, dans lequel ils se sont fait piéger par la densité de la matière. Ou se sont piégés tout seuls.
    Je ressens de la dualité des deux côtés de ces opposés, de bonnes intentions qui nuisent finalement à chacun et à la cohésion d’ensemble.
    Je pense au masque et à l’isolement forcé qu’on vit actuellement, comme pour raréfier encore le peu d’air respirable qu’il nous reste.
    Ce sont les restes de ce jeu de l’involution.
    Je sais que j’étais partante pour ce jeu, comme je suis partante pour la suite…
    Mes émotions se sont calmées depuis le début de ces lectures.
    Je reviens de plus en plus à l’intérieur (pour prendre de la hauteur laugh ), pour faire la paix en moi entre victime et bourreau et je continue la marche à la suite de Laurent…

    Réponse
  22. Pauline

    Si nous revenons au centre de nous -même, l’éveil… est-ce ainsi apporter la lumière au centre de Terre-Mère?
    C’est ce que je me ressens en lisant certains des commentaires et sous le coup de l’émotion, je me dis, qu’il suffirait seulement… d’être…
    Umh….
    Aussi, des millénaires… La quarantaine, umh… Fatiguée, et pourtant, on est là, on recommence, on essaie, on y arrivera certainement… à quoi? Cela me dépasse encore un petit peu, l’histoire est plus immense… Doucement, on y arrive… Alors…

    Réponse
  23. fréret Yveline

    Bonjour à toutes et tous,

    J’ai pris du retard quant à retranscrire mes ressentis….

    Une fois de plus dès le début de l’audio, je me retrouve directement connectée à une vibration me reliant à l’Un visible.

    Je me vois en haut d’un très grand escalier, celui d’un très haut édifice fait de pierres…
    Devant, en bas des marches, une foule immense à l’écoute d’un Être situé sur ma gauche.
    Il a une tête d’animal, un Lynz peut-être et un corps d’humain.

    Il est le chef de ce peuple, c’est ce que je ressens, il a une conscience supérieure à tous

    Réponse
  24. Mick et Dan

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *